Accueil » Actualites

LE PRESIDENT DE L’ASSEMBLEE NATIONALE LANCE LES TRAVAUX DE LA MODERNISATION DE LA ROUTE INGUDI-ATN-IDIOFA

LE PRESIDENT DE L'ASSEMBLEE NATIONALE LANCE LES TRAVAUX DE LA MODERNISATION DE LA ROUTE INGUDI-ATN-IDIOFA

Date de publication : Lundi 04 Juillet 2016
diap1

La modernisation de la route INGUDI-ATN-IDIOFA longue de 70 kilomètres n’est plus un rêve pour la population de cette partie de la province du KWILU ; le lancement des travaux est intervenu le 27 juin 2016 par le président de l’Assemblée Nationale Aubin MINAKU NDOLANJAKU, l’un des dignes fils du territoire d’IDIOFA.

A cette occasion, plusieurs discours ont ponctué  cette cérémonie à savoir celui de l’administrateur du territoire d’IDIOFA,  du Gouverneur de la province de KWILU qui souhaité la bienvenue à tous, du représentant de la Société des Infrastructures Sino-Congolaise SISC, qui a remercié le Chef de l’Etat pour  avoir fait participé son entreprise  à la matérialisation de sa vision de la révolution de la modernité  et du Ministre des Infrastructures et Travaux Publics, Fridolin KASWESHI qui en dernier lieu a présenté l’importance de ce projet.

Fridolin KASWESHI a indiqué que la construction de cette route va booster l’activité économique de toute la région et ainsi améliorer les conditions de vie des populations rurales, elle va en outre contribuer à la  diminution du coût de transport. Ainsi,  la population bénéficiera en  temps du trajet, de trois à deux heures aujourd'hui entre INGUDI et IDIOFA à 40 minutes demain, l'accroissement du confort, le gain de sécurité des usagers.

Aussi, faut-il signaler les effets indirects, liés à ce projet, issus des conséquences plus ou moins lointaines des modifications apportées aux conditions de transport. Il s'agit des conditions qui touchent les producteurs et consommateurs, qui auront à bénéficier de l'abaissement du coût de transport.

Parlant du financement de ce projet, le Ministre signale que c’est  grâce au programme sino congolais que cette route sera modernisée, le contrat a été signé le 17 août 2015 entre l'Agence Congolaise des Grands Travaux et la Société d'Infrastructures Sino Congolaise pour que  les travaux soient  réalisés par l'entreprise chinoise SINOHYDRO 1, sous-traitant de la Société d'Infrastructures Sino Congolaise. Cependant la maitrise d'ouvrage déléguée est assurée par l'Agence Congolaise des Grands Travaux et la maitrise d'œuvre par une Mission Mixte formée des experts de l’Agence Congolaise de Grands Travaux et de l’Office des Routes.

Le projet s'exécute en plusieurs lots, dont le 1er, partant d'IDIOFA sur 15 km est réalisable à l'aide d’un crédit de 10.000.000 USD, et dans un délai maximum de 12 mois.

Dans la matérialisation de ce projet, l'entreprise SINOHYDRO 1 bénéficiera des autorisations administratives, nécessaires pour l'implantation d'une deuxième base vie à IDIOFA et d'une assistance dans l'acquisition et le développement des carrières à IFANZONDO, à 25 km d'IDIOFA, au pont LOKWA et sur la rivière KWILU, à 15km d'INGUDI. Il s’agit ici des projets dépendants, source réelle d’emplois pour les riverains.

Le développement de la route est nécessaire, mais la réalisation d'une route de développement, accompagnée des projets intégrateurs, est indispensable a dit le Ministre des ITPR. C'est cela la vision du Gouvernement pour rentabiliser le tronçon INGUDI-IDIOFA et les autres. Fridolin KASWESHI reste convaincu que ce projet amènera à terme à la prise de conscience des besoins nouveaux ainsi que des moyens pour les satisfaire. Il s’agit donc d’un projet à mille défis, qui va améliorer sensiblement l’accessibilité aux services de base, services de santé, accès aux marchés des produits, banques…

 Les investissements en infrastructures de base, en général et routières en particulier sont parmi les plus onéreux, il est cependant indéniable qu’ils sont également  les plus déterminants pour le développement d’un pays. Ils constituent une condition nécessaire, mais non suffisante.

Un réseau routier bien construit et entretenu est essentiel à la croissance économique et à la lutte contre la pauvreté insiste le Ministre.

Pour ce faire, le Ministre a rappelé à la population, aux usagers de la route et aux autorités administratives et coutumières, ultimes bénéficiaires d’importants ouvrages construits précédemment ou en cours de construction, dont celui de la modernisation de la route INGUDI- IDIOFA, leur devoir, chacun en ce qui le concerne, d’appropriation concrète de ces projets en soutenant l’exécution des travaux par leur collaboration et la protection du matériel y affecté , en respectant les normes de charge, de gabarit et de vitesse édictées par les lois et textes réglementaires, les automobilistes doivent  utiliser des véhicules fiables qui ne détruisent pas la route par des fuites d’huile ou de carburant . Ils doivent développer le long de la route et selon le charisme de chacun, des activités de production, le regroupement des populations, des écoles, etc., afin d’améliorer les conditions socio-économiques et de rentabiliser les ouvrages.

De participer activement à l’entretien de l’ouvrage qui sera réalisé, comme cantonnier, au travers des  PME, ONGD, associations ou autres regroupements organisés.

Avant de clore son mot, le Ministre a insisté sur les capacités éprouvées de cette population et sur la collaboration des autorités provinciales et locales qui seront appelées à gérer certaines préoccupations quotidiennes, en vue d’un meilleur aboutissement dudit projet garantissant ainsi son succès, en termes de qualité,  de délai et  de coût.

On note que cette cérémonie a connu la participation de plusieurs personnalités venues de Kinshasa à savoir, le Vice-Premier Ministre en charge du Travail et de la Prévoyance sociale, Monsieur Willy MAKIASHI, le conseiller principal du Chef de l’Etat en matière des Infrastructures, monsieur Robert MUKOKO et bien d’autres.

Copyright© 2015 ACGT | Tous Droits Resérvés | développé par eliajimmy Consulting