Construction du stade de Goma

 

Localisation

Province du Nord Kivu

Coûts du projet

10 000 000 US$

Un budget additionnel de 1 500 000 USD est sollicité pour le traitement de fissures constatées sur le site, conformément aux recommandations de l’Observatoire Volcanologique de Goma, et pour la prise en charge des expropriations envisagées en vue de l’extension du stade.

Financement

Programme Sino-Congolais

Dates importantes

Démarrage des travaux : 25 mai 2017

Date prévisionnelle de fin des travaux : Mars 2019

Objectifs du projet

Doter la ville de Goma d’un stade moderne répondant aux standards internationaux

Réduire le déficit d’infrastructures sportives en RDC

Contexte socio-économique

Le projet s’inscrit dans le cadre des actions du Gouvernement destinées à remédier au déficit de la RDC en infrastructures sportives. Comptant seulement 4 stades homologués par la FIFA ou CAF (stade des Martyrs, stade Tata Raphaël, stade de Mazembe et stade Kibasa Maliba), l’Etat congolais a entamé non seulement la modernisation des infrastructures sportives mais également la construction de nouvelles infrastructures. Cela surtout dans l’optique de l’organisation envisagée des grandes compétitions continentales à l’instar de la Coupe d’Afrique des Nations. Quatre provinces avaient été retenues dans le cadre du budget 2015 du programme sino congolais : Nord Kivu, Sud Kivu, Tanganyika et Ituri.

Entreprise

SISC/SINOHYDRO 2

Travaux mis en oeuvre

Stade avec tribunes (gradins) sur les côtés latéraux sur une superficie totale de 14 633,44 m²

Dimensions terrain de jeux conformes aux normes de la FIFA

Ouvrages d'art construits

Travaux de gros œuvre en cours

Taux d’exécution financière : 59,5%